Le rôle de "Clinicien" selon Cyril

01/04/2019

L'enseignement complémentaire : L'option Clinique juridique

De la frustration, de la peine et des joies c'est ce qu'offrent les six permanences annuelles de la Clinique Juridique. Etudiant en deuxième année de droit je pensais les consultations inaccessibles, pourtant la réalité est tout autre. 

Si la confrontation du savoir théorique à la technicité pratique du métier de juriste est réelle, ce savoir théorique ne constitue pas la pierre angulaire de ce travail. En outre, oui être clinicien est bien compatible avec le cursus universitaire de deuxième année. 

Un grand nombre de compétences peuvent être acquises tant sur le plan universitaire que professionnel : rigueur, ponctualité, travail d'équipe et prise d'initiative entre autre.

Maitre de l'entretien, c'est à vous qu'il appartient de mettre en exergue les informations pertinentes. En véritable professionnel et bien que travaillant en binôme, vous êtes maitre de votre travail et le faite en parfaite autonomie. La recherche juridique n'aura plus de secret pour vous.

In fine, il est agréable de travailler tout en sachant que le résultat de ce travail est strictement encadré par des professionnels et croyez-moi il n'y a pas mort d'homme à se tromper : Errare Humanum EST « l'erreur est humaine »

Article rédigé par Cyril Zineddine, étudiant en 2ème année de Licence de droit option Clinique Juridique